Le syndrome du coup de fouet (Whiplash)

Le syndrome du coup de fouet (Whiplash)

Les causes

Le syndrome du coup de fouet est généralement causé par un accident d’auto au cours duquel il y a impact arrière. Durant l’impact le cou a fouetté vers l’arrière d’abord et puis vers l’avant. Il arrive parfois aussi que le fouet du cou soit latérale (de côté) ce qui peut être encore plus dommageable aux articulations cervicales.

Les symptômes:

Les douleurs peuvent être instantanées si le choc arrière est assez violent ou apparaître quelques jours plus tard. Au début des spasmes musculaires sont présents derrière le cou et même à la partie antérieure du cou. Les mouvements sont très douloureux. Des douleurs aux épaules apparaissent souvent rapidement. Les raideurs au cou s’accompagnent de maux de tête et d’étourdissements. Des désordres visuels quoique moins fréquents sont parfois rencontrés. Possiblement s’ajoutent à la liste de séquelles de l’accident des élancements et engourdissements aux bras, des sensations d’engourdissements au visage et des bruits dans les oreilles. Ces symptômes peuvent être encore présents même des mois après l’accident si la condition n’a pas été traitée de façon adéquate.

Les conséquences

Si le syndrome du coup de fouet persiste à donner des signes et symptômes pendant des mois et des mois, les articulations traumatisées, les ligaments froissés ou déchirés, les tendons meurtris vont mener le cou à une chronicité qui permettra à l’arthrite ou l’arthrose de s’installer. De plus des séquelles neurologiques aux nerfs cervicaux peuvent devenir permanentes et rendre votre sommeil et vos activités de tous les jours tout à fait pénibles.

Solutions

Cet accident ne peut absolument pas être traité de façon banale. Les séquelles sont trop importantes et la vie est trop courte et trop précieuse pour être gâchée par un accident de ce genre. Voyez à faire traiter votre colonne cervicale. De plus la Société d’assurance automobile du Québec paie pour les soins chiropratique. N’hésitez pas à communiquer avec moi, je saurai diagnostiquer l’étendue des dégâts et ainsi planifier une thérapie appropriée. N’attendez pas plus longtemps, après un accident de ce genre votre colonne cervicale a besoin de soin. Non seulement les soins chiropratiques auront-ils la fonction d’apaiser vos signes et symptômes mais ils auront aussi une propriété préventive face à l’arthrose qui se développe souvent au cou suite à ce type d’accident de type whiplash ou syndrome du cou de fouet.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *