Le syndrome sacro-iliaque

Le syndrome sacro-iliaque

Ce problème mécanique douloureux de l’articulation sacro-iliaque (bassin-colonne) est souvent confondu avec un problème lombaire.

Les causes
  • Chute sur les fesses.
  • A la suite d’un accouchement difficile.
  • Après une entorse lombaire.
  • Après un effort excessif.
  • Après des travaux prolongés accroupi sur les fesses.
  • Après des mouvements répétitifs impliquant la région lombaire et du bassin.
Les symptômes

La douleur est unilatérale (d’un côté) au bas du dos. Elle peut descendre dans la fesse, derrière la cuisse, dans l’aine, parfois à la face antérieure de la cuisse (cela peut être du côté de la douleur), le pas peut paraître plus court. La douleur référée ne descend habituellement pas en bas du genou.

Les facteurs qui aggravent la douleur (reproduisent la douleur)
  • Rester debout ou assis longtemps.
  • Passer de la position assise à debout.
  • Monter des escaliers.
  • Faire une rotation du bassin.
  • Se tourner dans le lit la nuit.
  • Rester couché sur le dos.
  • Travailler debout à un comptoir
Les gens prédisposés sont

Les golfeurs, les amateurs de sport de raquette, les gens qui font de l’entretien ménager, les jeunes mères après un accouchement qu’il ait été difficile ou non. Aussi pendant la grossesse dû à la grande élasticité des ligaments du bassin les articulations sacro-iliaques peuvent présenter des problèmes mécaniques avec douleurs ligamentaires et névralgiques.

Le problème peut être présent avec peu d’œdème (enflure). Il est très important lors de l’examen de faire un diagnostic différentiel entre un syndrome sacro-iliaque et un problème lombaire. La clé du succès dans le traitement de cette condition dépend beaucoup du diagnostic et des méthodes à choisir pour régler le problème mécanique de cette articulation.

Si le problème traîne, l’articulation sacro-iliaque peut développer de l’arthrose (usure du cartilage). Alors le problème devient beaucoup plus difficile à traiter. De plus, le dérangement biomécanique de l’articulation sacro-iliaque peut nuire à la santé du dernier disque lombaire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *