Dyskinésie de la colonne vertébrale

Dyskinésie de la colonne

Définition

C’est un dérangement de la capacité de bouger de façon volontaire des vertèbres, amenant des mouvements incomplets, fragmentés, désordonnés par rapport à la normale. La résultante de ceci est un syndrome douloureux.

Causes

Une mauvaise posture, une mauvaise utilisation du dos, un accident antérieur, une ancienne entorse, un travail quotidien à la chaîne, l’hérédité, un syndrome scoliotique (déviation latérale de la colonne) etc., sont tous des facteurs pouvant causer de la dyskinésie rachidienne. Ce syndrome dyskinésique amènera de la douleur ligamentaire, de l’usure de type arthrose, de la dégénérescence discale et même des hernies discales.

La pomme pourrie du panier

Si vous avez un segment dyskinésique vertébral( 3 ou 4 vertèbres) qui ne bouge pas bien, qui est bloqué et mal placé, cet endroit de votre dos ou votre cou est la pomme pourrie de votre colonne. Une pomme on peut l’enlever du panier mais trois ou quatre vertèbres c’est une toute autre chose. Il faut les soigner pour ne pas gâter les autres vertèbres.

54 pommes dans le panier

La colonne vertébrale se compose de 7 vertèbres cervicales, 12 dorsales, 5 lombaires( bas du dos), 5 sacrées(à la hauteur des fesses),et 4 coccygiennes( coccyx), ce qui fait 33 vertèbres. De la base du crâne aux fesses cela représente 54 articulations et toutes doivent bouger de façon ordonnée et précise sans manquer pour pouvoir participer aux mouvements complexes de flexion, rotation et extension de la colonne vertébrale appelée aussi rachis. Alors ces 54 articulations sont nos pommes et elles doivent rester saines individuellement pour ne pas gâter leurs voisines.

Douleurs rencontrées
  • Douleurs en fin de journée.
  • Douleurs après l’entraînement.
  • Douleurs durant les activités quotidiennes simples.
  • Douleurs vives soudaines non persistantes mais récurrentes.
  • Douleurs que la médication n’a que cachées temporairement.
  • Douleurs que vous pouvez reproduire par certains mouvements très précis.
  • Spasmes musculaires douloureux associés au mouvement.
Diagnostiquer et traiter la cause du problème

Il est important que la dyskinésie soit diagnostiquée à temps, pour planifier un traitement approprié que ce soit pour le cou ou pour le dos. Il ne faut surtout pas cacher seulement la douleur car si la cause persiste le problème va s’aggraver et la douleur va revenir plus sévère et plus difficile à calmer.

S’il y a usure il est important d’avoir une bonne compréhension de ce qui cause cette usure excessive et de trouver une thérapie qui arrêtera la progression du problème. Lorsqu’il s’agit de santé il faut toujours penser en fonction de l’avenir. Les traitements d’aujourd’hui visent à calmer la douleur mais aussi à préserver la santé de demain.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *